Le monde a bien changé depuis 17 ans…

Selon un sondage mené par le CEFRIO entre 2014 et 2015, les québécois ont acheté pour $6.6 milliards en ligne, dont $1.7 milliards ont été achetés à des entreprises québécoises (voir PDF). Cette tendance à la hausse n’est pas prête de s’éteindre.

En plus de ces chiffres, un très grand nombre de québécois magasinent d’abord sur Internet avant d’aller acheter sur place, ou encore, trouvent leurs fournisseurs de service ou leur professionnel sur l’Internet puis leurs donnent un coup de fil pour acheter.

Lorsque nous commencions dans le domaine il y a 17 ans, nous avions à convaincre les clients de faire un site Internet. Aujourd’hui, la question est de savoir si, en plus du site Internet, nous devons être sur Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter, Youtube, SoundCloud, eBay, LesPacs, Kijiji et les autres…

Ceci dit, il faut se rappeler que la bête est là pour vous aider et non l’inverse. Ce n’est pas tout que d’investir dans un site Internet, sur Google et les réseaux sociaux, mais il faut savoir pourquoi et combien cela rapporte.

Selon votre commerce et les buts recherchés, les efforts de Marketing WEB devront être ajustés. Il n’y a pas longtemps, les gens mettaient régulièrement entre $500 et $2,500 par mois dans les annuaires papiers, c’était alors le principal moyen de communication. Il faut maintenant remplacer efficacement ce budget annuaire par l’équivalent numérique.

Si vous avez un Intérêt d’augmenter vos ventes via votre site Internet, appelez Benoit Larocque. Il fera une analyse de votre situation et des opportunités que vous pourriez saisir, ainsi qu’une proposition mensuelle adaptée à vos besoins.